Le budget primitif 2015 a été adopté le 14 avril 2015, sans augmentation, et cela depuis 1996, des taux des impôts locaux. Rappelons qu'en 2012, suite à la réforme des finances publiques et la suppression de la taxe professionnelle, les communes ont "récupèré"le taux départemental de la taxe d'habitation. Les taux communaux demeurent toujours en deça des moyennes nationales et départementales.

 

BUDGET GENERAL 2015 : 3 814 366.00 €

     
- Section de fonctionnement 2015 : 2 074 000.00 €  
- Section d'investissement 2015 : 1 740 366.00 €  

La section de fonctionnement comprend toutes les opérations afférentes à l'exploitation de l'exercice, c'est-à-dire les charges récurrentes ou courantes, et les produits de l'activité. Les recettes de fonctionnement sont constituées de la Dotation Globale de Fonctionnement (D.G.F.) versée par l'Etat, des impôts locaux (voir graphique : taxe d'habitation, taxe foncière sur le bâti et le non bâti, l'ex-taxe professionnelle), d'autres dotations de l'Etat (de solidarité rurale et de péréquation), et des produits de gestion courante (locations immobilières …). Les dépenses de fonctionnement sont constituées essentiellement des charges à caractère général (énergie, télécommunications, assurances…), des charges de personnel, des contributions aux organismes de regroupement (ex : contingent incendie), des subventions aux associations et des charges financières (intérêts des emprunts).

 

Recettes d'investissement 2013

 

 

 

La section d'investissement concerne des opérations en capital qui augmentent la valeur du patrimoine communal. Les recettes d'investissement sont principalement constituées de subventions d'équipement (Etat, Collectivité Territoriale de Corse, Conseil Général de la Haute-Corse), de reversements du fonds de compensation de la T.V.A., de la taxe locale d'équipement. Les dépenses d'investissement correspondent essentiellement à des opérations d'équipement arrêtées par le Conseil Municipal qui en détermine les plans de financement et à aussi des opérations financières (remboursement de la dette en capital des emprunts contractés).

Dépenses d'investissement 2013

TAUX DES TAXES LOCALES

Taxes Commune Taux moyens nationaux

 

Taux moyens Haute-Corse

Taux plafonds nationaux
Habitation 19.93 % 23.83 % 27.12 %
67.80 %
Foncière sur les propriétés bâties 5.35 % 20.04 % 15.48 %
50.10 %
Foncière sur les propriétés non bâties 28.98 %   48.79 % 64.30 %
160.75 %
Cotisation foncière des entreprises 19.01 % 25.59 %
51.18 %

La taxe professionnelle est supprimée depuis le 1er janvier 2010 ; un nouvel impôt a été créé : la contribution économique territoriale (CET).

En 2012, les communes ont « récupéré » le taux de référence 2010 départemental de la taxe d’habitation,et ce  sans impact sur l’imposition des habitants.

Les valeurs locatives foncières font l'objet, de la part de l'Etat, d'une revalorisation forfaitaire  annuelle. 

 

LES FRAIS DE PERSONNEL

La réalisation d'un excédent budgétaire relève essentiellement d'économies de frais de fonctionnement. Les frais de personnel représentent  39% des recettes réelles de fonctionnement, contre une moyenne départementale de 44 % environ.


ENDETTEMENT DE LA COMMUNE

Situé largement en deçà des moyennes nationale et départementale, le remboursement d'emprunts représente 1,60% (43 090.59 € en capital) de la section d'investissement, offrant pour l'avenir à la collectivité des marges de manoeuvres financières intéressantes.
Cet endettement très mesuré est en partie le résultat d'une constante recherche de subventions, pour parfaire le plan de financement d'opérations structurantes, essentielles au développement de la commune.
La quasi-totalité des projets, pour l'exercice 2013, est financée à 80 % par les partenaires institutionnels que sont l'Etat, le Conseil Général de la Haute-Corse, la Collectivité Territoriale de Corse, la Communauté Européenne... et divers autres intervenants : dotations parlementaires, fédérations sportives...
La participation de la commune s'élève en général à 20 % du montant H.T. de l'investissement.

 

BUDGET DE L'EAU 2015 : 356 647.00 €

     
- Section de fonctionnement 2015 : 59 787.00  
- Section d'investissement 2015 : 296 860.00 €  

 

Budget de l'eau : Recettes de fonctionnement 2015

Recettes de fonctionnement 2013

Budget de l'eau : Dépenses de fonctionnement 2015

Dépenses de fonctionnement 2013

Budget de l'eau : Recettes de d'investissement 2015

Recettes d'investissement 2013

Budget de l'eau : Dépenses d'investissement 2015

Dépenses d'investissement 2013